Nouvelle garde-robe : Première partie

20141005-165611-60971751.jpg
Grande Puce a bien grandi pendant l’été et j’ai découvert au mois de septembre que tous ses pantalons étaient trop courts! Le look “pêche à la crevette” c’est chouette, mais pas quand il fait -20 dehors. Je me suis dit qu’il était temps que je m’attèle à coudre pour elle, surtout que j’ai un peu (beaucoup!) de tissu qui dort dans mes armoires. Aussitôt dit, aussitôt fait (ou presque, soyons réalistes) : j’ai mesuré tous les tissus que je pouvais utiliser pour la mi-saison, j’ai reporté tous les patrons sur lesquels je louchais (legging, pantalon droit, deux chemises et une robe), et me suis mise à l’ouvrage.

Aujourd’hui je vous montre les 6 paires de leggings que j’ai fait pour les deux Puces, en 95 % coton, 5 % élasthane, bien épais (qui devraient résister quelques mois au traitement intensif des jeux dehors). J’ai fait mes propres patrons à partir d’un super tutoriel que j’avais trouvé en ligne ici. J’ai utilisé un legging taille 4 ans et un taille 12/18 mois pour Petite Puce. La seule modification que je voudrais suggérer est la taille de l’élastique. J’ai coupé comme le tutoriel indiquait (c’est-à-dire le tour de taille du caleçon plus 2,5 cm), et ce n’est pas assez serré pour les deux Puces. Je suggère donc de couper l’élastique de la taille du tour du legging, pour être certain(e) de ne pas perdre le pantalon!

Une invention géniale que j’ai découverte grâce à ce tutoriel est l’aiguille double : une révélation pour les coutures sur tissu extensible! Sur l’endroit, on obtient deux lignes parallèles en point droit, et sur l’envers une couture en zigzag, le tout étant une couture finale double et solide et élastique, avec un très beau fini. Je l’ai utilisée pour l’ourlet du bas et la ceinture pour ce projet, mais je suis sûre que ce sera super pour les encolures de t-shirts et les emmanchures de débardeurs. Affaire à suivre!

Publicités

Une petite tasse de thé?

20140221-153835.jpg

Pour l’anniversaire d’un ami, un couvre-théière, pour garder le thé bien au chaud!

J’ai utilisé un reste de laine bouillie de mon manteau de grossesse, et un peu de toile thermocollante pour donner un peu de tenue au tout. Quelques points de broderie (appelés « sashiko » en japonais), une petite couture tout autour, et le tour était joué!

Un de ces projets sympas que l’on peut faire pendant la sieste des Puces (lorsqu’elles veulent bien coopérer!).

Patron et explications tirés du livre Zakka Sewing. Il regorge de projets vraiment jolis, et qui semblent faisables sans avoir recours au découd-vite (mon meilleur ami/ennemi en couture!).

Excellent weekend!

En situation... Et où l'on comprend qu'être photographe, c'est un métier!

En situation… Et où l’on comprend qu’être photographe, c’est un métier!